Chypre! Quelle histoire!

C’est bien motivés que nous nous apprêtions à prendre le bateau ! Chypre, on n’y avait pas pensé au départ, c’est super comme imprévu !

Départ prévu à minuit, nous devions être au port à 21h30.

Oh, on nous avait bien dit que c’était un peu le bazar et qu’il y avait de la paperasse à faire…

Mais quand tu te dis que tu vas sur une île, rien ne t’arrête !

On arrive en avance…je cherche le téléphone pour je ne sais plus quoi, tiens, on a du mal à le trouver.

Les portes du port s’ouvrent, et là, ça commence…!

Faut aller faire la queue pour faire contrôler nos passeports, puis aller à la police, puis enfin dans un autre bureau pour les papiers du camping-car. Chypre est moitié turque moitié grecque. Sauf que la partie turque est contrôlée par les militaires (République Turc de Chypre) et que ce sont les mêmes démarches que si tu changes de pays. Il y a un monde fou et il fait une chaleur, je vous dis même pas…

Il nous faudra 2h pour nous sortir de là.

On embarque sur le bateau, dans une soute…On nous avait dit qu’on pourrait dormir dans le camping-car, (que le camping-car serait sur le pont). En soute c’est compromis, il fait 50 degrés là dedans…et puis on nous l’interdit…

Téléphone toujours introuvable, mais où peut il bien être? On verra plus tard mais on commence à s’inquiéter.

On transporte les enfants qui dormaient dans leur lit dans le bateau.

Pouah! Mais qu’est ce que c’est que ce bins!?Le bateau crado! Pas nettoyé depuis des lustres, déchets partout, les miettes des repas au sol qui datent de…? Les toilettes…quelqu’un a fait caca à côté du wc et a marché dedans… youpi!

Va falloir coucher nos petits là dessus ? Euh. On se débrouille pour prendre un maximum d’affaires dans le camping-car pour les mettre au propre, et on passe une nuit… de m….! Le départ prévu à minuit se fera à 3h du matin,on arrive vers 9h.

Là encore, on sait que nous devons passer par la case papiers.

Mais avant ça, il faut sortir Polo du bateau. Nous sommes placés tout au fond, un camion juste devant, pare choc contre par choc. Je vous le donne en mille, il est en panne, impossible de démarrer. 1h pour le réparer, nous sommes les seuls bloqués derrière lui.

Ça commence à devenir dur.

Du coup, nous arrivons les derniers pour faire la queue pour les papiers. Pire qu’en Turquie, on attend des plombes pour les passeports. Idem pour les papiers du camping-car. Et enfin quand notre tour arrive, (les quasi derniers avec quelques camionneurs), au moment où ils rentrent les données du camping-car, le système informatique tombe en panne. 1h30 d’attente.

On s’est demandé pourquoi nous?!

D’autant plus qu’on avait commencé à admettre que le téléphone était bel et bien perdu…

Je vous passe la suite…bureau des douanes, qui renvoie à la police, qui renvoie aux douanes.

Ju passe un sale quart d’heure dans le bureau (qu’est ce que vous faites ici, depuis combien de temps vous êtes en Turquie, ou êtes vous allez? et pourquoi ? Et encore pourquoi ?). On nous autorise à ne rester que 20 jours sur le territoire, au lieu d’un mois. ??? On cherche pas et on se sauve!!!!

Ça fait presque 6h qu’on est bloqué là.

Chypre, mouais….Y a intérêt que ça envoie du lourd!

On évite de rouler quelques jours pour recharger les batteries, en restant du côté de Girne. On va à l’hôtel, Pablo s’éclate à la piscine. On se détend vraiment. En Cappadoce, nous avions eu du mal à le faire, les enfants étaient surexcités et horribles (si si, je vous assure!).

Entre temps, on réalise que notre téléphone est bien perdu, mais on arrive à le géolocaliser, c’est fou ça !C’est ainsi qu’on a pu le retrouver.

Nos voisines de chambre sont allemandes, adorables. Nous discutons beaucoup. La fille de Biggie (pardon pour l’orthographe), qui devait accoucher le 11!, mène une vie semblable à la notre. Elle a déjà un petit garçon et avec son compagnon, ils ont passé quelques temps à voyager tous les 3. J’aimerais bien avoir des nouvelles ! Bises à vous!

Puis on se décide à aller découvrir l’île, direction la péninsule de Karpaz…

Chypre est un endroit où les tortues viennent pondre. Beaucoup de plages sont protégées et des associations de sauvegarde et d’études travaillent sur place. Nous sommes allés nous y balader mais pas de trace de tortues! Des traces de pontes partout sur les plages par contre.

On longe des plages magnifiques mais bon faut quand même bien dire un truc, c’est sale. On trouve des déchets partout! C’est vraiment dommage. Et en Turquie c’est pareil, il y a du boulot à ce niveau là.

Ça nous gêne beaucoup parce qu’on ne peux pas laisser les enfants vadrouiller à leurs aises. Gaël met tout à sa bouche, il y a des tessons de bouteille, des mégots de cigarette, paquets de chips vide, de tout quoi.

A Karpaz, c’est magnifique, du sable doré, l’eau turquoise, et les plages sont vides! On en profite à fond!

On trouve un petit endroit traditionnel où on s’en met plein la panse! Les femmes cuisinent des galettes, les gozleme, elles nous invitent dans leur cuisine. Un moment sympathique.

L’étape suivante c’est le passage de frontière pour aller au sud. On se présente, ils regardent nos papiers, ok allez y!

10 secondes plus tard ils nous rappellent…Il y a un problème!!! On attend, on attend…et le verdict tombe. La douane du port a mal fait vos papiers, pas le droit de sortir de la partie nord. Vos devez retourner là bas et les refaire.

La poisse continue !

On en a marre, on décide de rebrousser chemin et de rentrer en Turquie. Tant pis Chypre, tu nous a usé !

Attention aux coiffeurs de Chypre !

Nous rentrons quelques jours plus tard, avec un goût d’inachevé !

Retour sans encombre ! Même au niveau des papiers !

On a fait une belle rencontre sur le bateau avec une famille qui habite Tokat, au nord et qui nous attend lors de notre passage.

Depuis nous sommes remontés tranquillement sur Ankara pour attendre notre carnet de passage en douane (merci Nanou) et régler d’autres formalités administratives.

Le long de la route, la vallée d’Ihlara

On essaie aussi désespérément de faire réparer notre frigo qui nous a lâché mais malgré la bonne volonté de tous les réparateurs rencontrés ça n’a rien donné pour l’instant… On cherche aussi des filtres à gasoil (on est sur le dernier commandé sur oscaro mais ce modèle ne court pas les rues dans les sanayi sitesi…

On a hâte de reprendre la route, c’est un peu long cette attente. Prochaine étape les visas…

On s’est tous attrapé une bonne gastro! Sympa! On se remet tranquilou…

On vous embrasse ! Rien de neuf chez nous? Bisous de nous 4!

La classe à Dallas, non?!

Allez, la bise!!!

La Cappadoce, enfin…

Youpi ! Nous avons retrouvé notre téléphone ! Une histoire un peu compliqué qui se finit bien… On l’avait laissé dans un magasin, et il a été remis à la police…On a de la chance !

Vous avez regardé les vidéos de la Cappadoce, c’est un condensé des plus belles choses que nous ayons vu, je ne vais pas trop m’y attarder du coup…

Je reviens juste rapidement sur:

Les montgolfières ! Chaque jour, entre 100 et 150 montgolfières survolent la Cappadoce ! Un spectacle assez surprenant à voir ! Là où nous étions, on avait une vue imprenable, ça se passe au lever du jour… Nous n’avons pas vu ce que ça donnait d’en haut, mais apparemment ça vaut le détour…D’en bas ça a un côté magique..

Les cheminées de fées dont ont parlé Clet et Alison, érosion naturelle de la roche, le chapeau tout en haut est en fait une partie de la roche moins sensible à l’érosion, d’où l’étrange forme de cette colonne.

Les pigeonniers! Ils étaient bien traités les petits pigeons! Faut dire que leurs fientes étaient un excellent fertilisant pour les terres. Les paysans de l’époque leurs ont faits des nids dans la roche (des trous), on en voit partout et c’est vraiment joli. Je résume hein…

La Cappadoce est truffée de vallées qui regorgent de pigeonniers, cheminées des fées, grottes troglodytes. Au cours d’une balade, nous avons rencontré Antoine, tu te crois perdu au milieu de nulle part, et hop! Tu rencontres un français bien sympa en vadrouille. Merci pour ton message Antoine, t’es bien rentré ? Au plaisir de se revoir !

En parlant rencontre, voici Hélène et Romain ! Sympa leur camion! Avec eux, on a échangé mécanique, fait du troc en tout genre et partagé de bon moments. Ils sont tranquillement sur la route du retour, sûrement entrain de goûter du miel par-ci, par-là. Hélène est une future apicultrice. C’était bien Istanbul les loulous ?

On a quitté la Cappadoce après une semaine, et on recommande! C’est à voir!!!

La cité souterraine de Derinkuyu.

Après on a eu quelques ennuis ! Gaël est tombé malade. De la fièvre, jusqu’à 40 degrés pendant plusieurs jours, le temps que les antibiotiques fassent effet. Bon, il va très bien maintenant mais on n’aime jamais quand ça arrive.

Le camping car a commencé à faire des siennes ! Eh ben Polo, tu veux plus démarrer à froid ? Papa Ju va s’occuper de toi…Je te fais sauter le réchauffeur à gasoil et c’est reparti !

Quoi! Encore!? Tu chauffes, le ventilateur ne se met plus en marche? Les témoins du tableau de bord ne fonctionnent plus. Au garage cette fois pour refaire toute l’électricité!

L’occasion de vous parler des Sanai sitesi (tuyau d’Helene et Romain). Chaque ville est dotée de son sanai sitesi, ou quartier des garagistes ! Il y a une rue pour chaque spécialité ! L’électrique, les pneus, les boîtes de vitesses, les freins…bref, c’est assez bien foutu. Ils se mettent à 5 sur ta voiture et ne lâchent pas le morceau. Ils nous ont bien dépannés et pour pas cher du tout.

Comme on était pas très loin de Chypre, on s’est dit que c’était peut-être l’occasion d’y aller, il y a des ferries à prix abordable.

Allez hop, on file à Tacusu! Tout au sud de la Turquie.

On a attendu quelques jours là bas (c’est quand Gaël était malade) et on a pris le bateau. Encore une drôle d’aventure que je vous raconte dans un prochain chapitre!

Nous sommes de nouveau en Turquie et remontons tout tranquillement au Nord. (A côté d’Eregli Clet et Alison!)

Gaël tient debout ! Mais ne marche pas!

Et encore un chaleureux merci à tout le monde pour vos messages d’anniversaire, la famille, les copains, ça m’a vraiment fait chaud au cœur. (Aymeric, bon anniversaire, le 11 septembre c’est les meilleurs 😜)!

A tout bientôt tout le monde!

La cappadoce

La cappadoce, une vraie merveille !

En arrivant là bas, on n’avait jamais vu un tel décor…

Il y a juste un petit problème, nous avons perdu le téléphone…avec toutes nos photos de voyage bien sûr…

On sait où il est, mais nous ne sommes plus au même endroit ( vous saurez où nous sommes après, et toc!)…Nous retournons le chercher dans quelques jours. En attendant de pouvoir retrouver nos photos et vous écrire un article digne de ce nom, voici 2 vidéos (kitch à souhait, création de notre IPhone !) pour vous donner un avant-goût !

Nous nous sommes installés entre Urgup et Goreme et sommes restés une petite semaine.

C’est de Chypre que nous vous postons ce message, nous y sommes depuis quelques jours et repartons sûrement après demain…

Un voyage pas simple, on vous racontera tout!

Pleins de bisous à vous!!!