Chypre! Quelle histoire!

C’est bien motivés que nous nous apprêtions à prendre le bateau ! Chypre, on n’y avait pas pensé au départ, c’est super comme imprévu !

Départ prévu à minuit, nous devions être au port à 21h30.

Oh, on nous avait bien dit que c’était un peu le bazar et qu’il y avait de la paperasse à faire…

Mais quand tu te dis que tu vas sur une île, rien ne t’arrête !

On arrive en avance…je cherche le téléphone pour je ne sais plus quoi, tiens, on a du mal à le trouver.

Les portes du port s’ouvrent, et là, ça commence…!

Faut aller faire la queue pour faire contrôler nos passeports, puis aller à la police, puis enfin dans un autre bureau pour les papiers du camping-car. Chypre est moitié turque moitié grecque. Sauf que la partie turque est contrôlée par les militaires (République Turc de Chypre) et que ce sont les mêmes démarches que si tu changes de pays. Il y a un monde fou et il fait une chaleur, je vous dis même pas…

Il nous faudra 2h pour nous sortir de là.

On embarque sur le bateau, dans une soute…On nous avait dit qu’on pourrait dormir dans le camping-car, (que le camping-car serait sur le pont). En soute c’est compromis, il fait 50 degrés là dedans…et puis on nous l’interdit…

Téléphone toujours introuvable, mais où peut il bien être? On verra plus tard mais on commence à s’inquiéter.

On transporte les enfants qui dormaient dans leur lit dans le bateau.

Pouah! Mais qu’est ce que c’est que ce bins!?Le bateau crado! Pas nettoyé depuis des lustres, déchets partout, les miettes des repas au sol qui datent de…? Les toilettes…quelqu’un a fait caca à côté du wc et a marché dedans… youpi!

Va falloir coucher nos petits là dessus ? Euh. On se débrouille pour prendre un maximum d’affaires dans le camping-car pour les mettre au propre, et on passe une nuit… de m….! Le départ prévu à minuit se fera à 3h du matin,on arrive vers 9h.

Là encore, on sait que nous devons passer par la case papiers.

Mais avant ça, il faut sortir Polo du bateau. Nous sommes placés tout au fond, un camion juste devant, pare choc contre par choc. Je vous le donne en mille, il est en panne, impossible de démarrer. 1h pour le réparer, nous sommes les seuls bloqués derrière lui.

Ça commence à devenir dur.

Du coup, nous arrivons les derniers pour faire la queue pour les papiers. Pire qu’en Turquie, on attend des plombes pour les passeports. Idem pour les papiers du camping-car. Et enfin quand notre tour arrive, (les quasi derniers avec quelques camionneurs), au moment où ils rentrent les données du camping-car, le système informatique tombe en panne. 1h30 d’attente.

On s’est demandé pourquoi nous?!

D’autant plus qu’on avait commencé à admettre que le téléphone était bel et bien perdu…

Je vous passe la suite…bureau des douanes, qui renvoie à la police, qui renvoie aux douanes.

Ju passe un sale quart d’heure dans le bureau (qu’est ce que vous faites ici, depuis combien de temps vous êtes en Turquie, ou êtes vous allez? et pourquoi ? Et encore pourquoi ?). On nous autorise à ne rester que 20 jours sur le territoire, au lieu d’un mois. ??? On cherche pas et on se sauve!!!!

Ça fait presque 6h qu’on est bloqué là.

Chypre, mouais….Y a intérêt que ça envoie du lourd!

On évite de rouler quelques jours pour recharger les batteries, en restant du côté de Girne. On va à l’hôtel, Pablo s’éclate à la piscine. On se détend vraiment. En Cappadoce, nous avions eu du mal à le faire, les enfants étaient surexcités et horribles (si si, je vous assure!).

Entre temps, on réalise que notre téléphone est bien perdu, mais on arrive à le géolocaliser, c’est fou ça !C’est ainsi qu’on a pu le retrouver.

Nos voisines de chambre sont allemandes, adorables. Nous discutons beaucoup. La fille de Biggie (pardon pour l’orthographe), qui devait accoucher le 11!, mène une vie semblable à la notre. Elle a déjà un petit garçon et avec son compagnon, ils ont passé quelques temps à voyager tous les 3. J’aimerais bien avoir des nouvelles ! Bises à vous!

Puis on se décide à aller découvrir l’île, direction la péninsule de Karpaz…

Chypre est un endroit où les tortues viennent pondre. Beaucoup de plages sont protégées et des associations de sauvegarde et d’études travaillent sur place. Nous sommes allés nous y balader mais pas de trace de tortues! Des traces de pontes partout sur les plages par contre.

On longe des plages magnifiques mais bon faut quand même bien dire un truc, c’est sale. On trouve des déchets partout! C’est vraiment dommage. Et en Turquie c’est pareil, il y a du boulot à ce niveau là.

Ça nous gêne beaucoup parce qu’on ne peux pas laisser les enfants vadrouiller à leurs aises. Gaël met tout à sa bouche, il y a des tessons de bouteille, des mégots de cigarette, paquets de chips vide, de tout quoi.

A Karpaz, c’est magnifique, du sable doré, l’eau turquoise, et les plages sont vides! On en profite à fond!

On trouve un petit endroit traditionnel où on s’en met plein la panse! Les femmes cuisinent des galettes, les gozleme, elles nous invitent dans leur cuisine. Un moment sympathique.

L’étape suivante c’est le passage de frontière pour aller au sud. On se présente, ils regardent nos papiers, ok allez y!

10 secondes plus tard ils nous rappellent…Il y a un problème!!! On attend, on attend…et le verdict tombe. La douane du port a mal fait vos papiers, pas le droit de sortir de la partie nord. Vos devez retourner là bas et les refaire.

La poisse continue !

On en a marre, on décide de rebrousser chemin et de rentrer en Turquie. Tant pis Chypre, tu nous a usé !

Attention aux coiffeurs de Chypre !

Nous rentrons quelques jours plus tard, avec un goût d’inachevé !

Retour sans encombre ! Même au niveau des papiers !

On a fait une belle rencontre sur le bateau avec une famille qui habite Tokat, au nord et qui nous attend lors de notre passage.

Depuis nous sommes remontés tranquillement sur Ankara pour attendre notre carnet de passage en douane (merci Nanou) et régler d’autres formalités administratives.

Le long de la route, la vallée d’Ihlara

On essaie aussi désespérément de faire réparer notre frigo qui nous a lâché mais malgré la bonne volonté de tous les réparateurs rencontrés ça n’a rien donné pour l’instant… On cherche aussi des filtres à gasoil (on est sur le dernier commandé sur oscaro mais ce modèle ne court pas les rues dans les sanayi sitesi…

On a hâte de reprendre la route, c’est un peu long cette attente. Prochaine étape les visas…

On s’est tous attrapé une bonne gastro! Sympa! On se remet tranquilou…

On vous embrasse ! Rien de neuf chez nous? Bisous de nous 4!

La classe à Dallas, non?!

Allez, la bise!!!

5 commentaires sur “Chypre! Quelle histoire!

  1. Du rêve, encore du rêve…
    C en est presque déprimant…. Je ferais bien mon sac et partirais à l aventure. D ailleurs je crois que je vais le faire bientôt… sourire. En attendant, continuez à nous faire rêver et voyager. Je suis tellement heureuse de vous voir heureux!
    Je vous embrasse.

    J'aime

  2. Bonjour à vous quatre.
    En effet, le titre « Chypre ! Quelle histoire ! « , de votre dernier reportage est fort bien trouvé. Mais comme d’habitude vous vous en êtes très bien sortis. Apparemment les « Sudistes » de l’Ile ne s’entendent guère avec les « Nordistes », dommage pour votre découverte complète des lieux. Quant à la traversée épique vers Chypre, effectivement, c’est du lourd ! A présent Ankara et après…on piaffe d’impatience de connaître la suite des aventures avec les visages bronzés et souriants de toute la famille.
    De notre côté nous rentrons de 10 jours au nord du Portugal avec des températures frisant les 34 degrés et la découverte de superbes sites, Porto, Caminha, etc au Portugal et Vigo, Santiago de Compostela en Espagne. Nul doute c’est très chouette de voyager.
    A bientôt, bonne route.
    Bises
    Clet et Alison

    J'aime

  3. TRES BON ANNIVERSAIRE mon p’tit coeur de Gaël!
    Première bougie de toutes celles qui vont suivre….
    Première bougie soufflée en voyage…
    Première bougie rayonnante de bonheur…
    Je t’embrasse très très fort.
    PS Je mangerai ce soir une part de gâteau et trinquerai à ta première année!
    Nanou pense fort à toi…

    J'aime

  4. Bon anniversaire Gaël. Nanou et moi avons soufflé ta première bougie et mangé le gâteau… et bien sûr on a trinqué. Je te fais un gros bisou et je te souhaite plein de belles aventures avec Papa, Maman et Pablo
    Bisous à vous quatre et merci de nous faire partager votre voyage.
    Marie Aline

    J'aime

  5. salut vous 4 .on espere que vous aller bien ?? on voit que les enfants grandissent vite et que sa se passe bien malgré des petite galere aller courage. on pense tres fort a vous gros bizou de nous . estelle et parrain

    PS: ju tes un trou du … lol

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s